Dossiers Thématiques

L’académie du bien vieillir vous a proposé pendant la semaine du 10 au 14 avril 2017 une thématique sur les 5 sens. Retrouvez le book numérique dès aujourd'hui!

The Anticholinergic Risk Scale and anticholinergic adverse effects in older persons.

Auteur : gilles.berrut
Publié le : 11/12/2015

JL Rudolph, MJ Salow, MC Angelini, RE McGlinchey

Arch Int Med 2008 ; 168 : 508 – 13

Les médicaments à effet anti cholinergique sont responsables de nombreux effets secondaires, aussi bien périphériques (sécheresse buccale, sècheresse oculaire, constipation, rétention aiguë ou chronique d’urine), que centraux (confusion mentale, hypotension orthostatique, chutes, vertiges étourdissement). Ces effets secondaires, en particulier les centraux, correspondent en grande partie à ce qu’il est convenu d’appeler les syndromes gériatriques. C’est pourquoi, lors de toute consultation ou évaluation gériatrique, les médicaments anti cholinergiques représentent la cible essentielle des ajustements médicamenteux conseillés. Mais, en pratique la mise en œuvre de telles recommandations est difficile car de nombreux médicaments peuvent avoir des effets de type anti cholinergiques sans qu’ils soient clairement indiqué dans les fiches médicaments, les médicaments concernés appartiennent à des champs de compétence médicale très variés ce qui parfois conduit à une accumulation de médicaments ayant de tels effets sans que chacun des spécialistes concernés ne fasse la constation de cette accumulation, la force de l’effet anti cholinergique varie de manière importante d’un médicament à l’autre, certains médicaments ayant un effet anti cholinergique puissant sont l’objet de prescription dans l’urgence par des médecins ne suivant pas habituellement le patient (exemple du neuroleptique prescrit devant un trouble du comportement lors d’une garde chez un patient dément). Pour toutes ces raisons, les doctes recommandations du type « ne pas prescrire de médicaments à effet anti-cholinergique » restent lettre morte car elle sont difficiles voire impossibles à mettre en œuvre dans la vie réelle.

 

Echelle de risque des anticholinergiques

Selon JL Rudolph et collaborateurs