Dossiers Thématiques

L’académie du bien vieillir vous a proposé pendant la semaine du 10 au 14 avril 2017 une thématique sur les 5 sens. Retrouvez le book numérique dès aujourd'hui!

Association between Arterial Stiffness and Cerebral White Matter Lesions in Community-Dwelling Elderly Subjects

Auteur : gilles.berrut
Publié le : 11/12/2015

Takahiro OHMINE

Hypertens Res 2008; 31: 75–81

Les lésions de la substance blanche sur l’IRM sont considérées comme prédisant la survenue d’une démence vasculaire et des accidents vasculaires cérébraux. Pour étudier la relation entre la rigidité artérielle et les lésions de la substance blanche (LSB), les auteurs ont réalisé des images IRM cérébrales afin d’analyser deux sous-types de LSB : les hyper-signaux périventriculaires (HPV) et les lésions profondes de la substance blanche (LPSB). La rigidité artérielle était appréciée à l’aide d’une mesure de la vitesse de l’onde de pouls (VOP) bras-cheville. Ont été recrutés 139 sujets asymptomatiques (49 hommes et 83 femmes, âgés en moyenne de 79,3 + 9,0 ans). Les HPV et LPSB étaient observés chez 41 (31,0 %) et 53 (40,2 %) sujets respectivement. Les valeurs de VOP étaient significativement plus élevées chez les patients présentant des HPV par rapport à ceux qui n’en avaient pas. Les LPSB tendent à être associées à une élévation des valeurs de VOP mais n’atteignent pas une significativité statistique. Lors d’une analyse de régression logistique, l’âge et la diminution de la pression artérielle diastolique étaient associés de manière indépendante aux HPV. La VOP était également associée de manière indépendante aux HPV (OR : 2,84 : p=0,015) mais non aux LPSB. Ces résultats montrent la relation entre rigidité artérielle et les hyper signaux péri ventriculaires mais non avec les altérations profondes de la substance blanche.

Cette étude confirme les liens entre rigidité vasculaire et certaines lésions de la substance blanche qui sont associés à la survenue de démences vasculaires, sans qu’une relation de causalité puisse être affirmée. Il faut préciser que dans ce travail, 54,4 % des patients présentaient une hypertension artérielle. En pratique, la vigilance sur le contrôle l’HTA est la prévention la plus accessible de la démence vasculaire ou mixte, et doit faire partie des axes majeurs d’intervention lors d’une consultation dite « mémoire ».