Dossiers Thématiques

L’académie du bien vieillir vous a proposé pendant la semaine du 10 au 14 avril 2017 une thématique sur les 5 sens. Retrouvez le book numérique dès aujourd'hui!

Théories et physiopathologie du vieillissement

Les théories du vieillissement correspondent à des proposition conceptuelles qui visent à donner une explication aux caractères systémiques du vieillissement alors qu'aucune maladie particulière ne peut être diagnostiquée. Ces théories ont pour point commun de pouvoir s'appliquer à l'ensemble des cellules, tissus ou organes. Ils ne correspondent pas à la physiopathologie d'une maladie particulière et exige l'exposition pendant une durée suffisamment longue pour savoir des conséquences sur le fonctionnement de l'organisme.

 

La physiologie et la science qui décrit le fonctionnement normal d'un organisme ou d'une fonction. Décrire le fonctionnement normal du vieillissement pose la question de la normalité. Existe-t-il à vieillissement normal ? Probablement pas, car celui-ci sous-entend que la seule variable qui expliquerait les modifications est le temps. Or, le temps n'est pas en soi un facteur modificateur. Par contre il permet que des variations mineures ou des déterminants extérieurs puissent modifier le fonctionnement à cause de la durée avec lequel il s'applique à l'organisme ou au système. En d'autres termes on pourrait dire que la physiologie du vieillissement c'est l'observation des modifications liées à des facteurs ayant une faible influence sur le fonctionnement mais qui s’exprime par la durée d'application, ou par l'association des maladies chroniques, plus fréquente à mesure que l'âge avance.

Le plus souvent, la physiologie du vieillissement décrit les modifications les plus fréquentes dans une population que l'on observe chez la personne âgée.

Ces modifications vont avoir pour cause des variations génétiques voir des anomalies génétiques expressions tardives. Elles vont interférer sur le mécanisme cellulaire, sur le fonctionnement des organes et des tissus, et sont fortement influencés par l'association de maladies chroniques ou comorbidités.