Dossiers Thématiques

L’académie du bien vieillir vous a proposé pendant la semaine du 10 au 14 avril 2017 une thématique sur les 5 sens. Retrouvez le book numérique dès aujourd'hui!

Is there association between inappropriate prescription drugs use and adherence in discharged elderly patients ?

Auteur : gilles.berrut
Publié le : 11/12/2015

Mansur N, Weiss A, Beloosesky Y

Geriatrics 2009;43:177-84

Les prescriptions inappropriées sont fréquentes chez les sujets âgés. Il existe peu de données de l’impact de PI sur les réadmissions à l’hôpital et la mortalité des sujets âgés. 

Cette étude vise à examiner la continuité et l’adhérence des PI à 1 mois après la sortie d’hospitalisation, et la réadmission et la mortalité à 3 mois.

Les renseignements cliniques sur les modifications de prescription et sur l’observance ont été recueillis par interview chez 212 sujets âgés 65 ans et plus, et au besoin auprès de leur aidant principal. La non observance a été définie comme une dose reçue inférieure à 70 % de la dose prescrite ou supérieure ou égale à 110 %. Les PI sont définies par les critères de Beers.

Les PI sont observées chez 43,5 % des patients à l’admission et 44,4% des patients à la sortie d’hospitalisation. Le nombre de médicaments inappropriés est corrélé au nombre de médicaments prescrits. Il n’y a pas de corrélation entre le nombre de PI et l’âge, le sexe, le niveau cognitif, ou l’autonomie des patients admis en hospitalisation. Soixante pour cent des patients non observants ont une PI alors que seuls 37 % des patients observants ont une PI (p : 0,008). Aucune relation n’a été retrouvée entre la présence de PI et la réadmission ou la mortalité à 3 mois après l’hospitalisation.

Ainsi, un grand nombre de patients âgés hospitalisés a une PI à la sortie d’hospitalisation, et il existe une relation entre le nombre de traitements prescrits et le nombre de PI. D’autres études sont nécessaires pour évaluer l’impact des PI sur l’évolution après hospitalisation.