Dossiers Thématiques

L’académie du bien vieillir vous a proposé pendant la semaine du 10 au 14 avril 2017 une thématique sur les 5 sens. Retrouvez le book numérique dès aujourd'hui!

Vie affective, vie amoureuse!

Auteur : franck.jahan
Publié le : 24/05/2017

La vie est douce de plaisir pour 83 % des plus de 65 ans : 77 % des seniors ont même le sentiment d'être plus jeunes que leur âge. Faire de nouvelles rencontres, aimer et se procurer du plaisir n'a pas d'âge. Alors que ce soit pour rencontrer de nouveaux amis ou pour (re) trouver le grand amour. Osez !

L’amour et l’affection dans le couple constituent un élément fondamental dans la vie sentimentale des seniors. Selon une étude de l’Insee, la vie de couple permet de vieillir en meilleure santé et de vivre plus longtemps. Pour 39 % des seniors, les meilleurs moments passés au quotidien le sont auprès de leurs conjoints, et non pas auprès de leurs enfants (23 %), de leurs amis (15 %) ou même de leurs petits-enfants (14 %). Et oui, les seniors adorent faire sauter sur leurs genoux le petit dernier de la famille, mais ce n’est pas là leur seule, voire leur principale source d’épanouissement affectif. Les corps vieillissent mais l’envie de plaire demeure. Pour preuve,

65 % des seniors avouent faire souvent, voire très souvent attention à leur tenue vestimentaire. Et la cosmétique n’est pas en reste, puisque 41 % d’entre eux se parfument toujours et 38 % des femmes continuent à se maquiller. Comme l’explique Marie de Hennezel, Psychologue clinicienne, « les seniors ne prennent pas soin d’eux nécessairement pour séduire un partenaire et avoir une vie amoureuse ». Il est important de prendre soin de son apparence pour se plaire à soi-même avant tout et pour se sentir vivant. Une nécessité qui ne décroit pas avec l’âge car chez les personnes de plus de 80 ans ces chiffres ne baissent pas. La coquetterie également n’a pas d’âge !

 

Faire l'amour et avancer en âge : utopie ou réalité ?

Les seniors osent dire qu’ils continuent d’avoir des relations sexuelles et ce, de manière régulière, pour 63 % entre 60 et 65 ans, 55 % entre 70 et 74 ans,

39 % entre 75 et 79 ans et 23 % pour les 80 ans et plus. Certes, la proportion diminue progressivement, non pas à cause d’une incapacité à avoir des relations sexuelles mais par manque d’opportunités comme le précise Marie de Hennezel : « Une majorité de seniors aime et a plaisir à faire Vamour mais ne le fait pas nécessairement.

Ce comportement peut-être en partie expliqué : certains ne rencontrent pas de partenaires. Mais une chose est sûre : quand on a aimé faire Vamour, on continue d’aimer faire Vamour. En revanche, on ne le fait pas de la même manière à 70 comme à 30 ans ».

À 60 ans, on a encore près d’un tiers de la vie devant soi, et grâce à l’amélioration des soins et des conditions de vie, on est en bien meilleure forme que ses parents au même âge ! On peut continuer sa vie sexuelle, vivre selon ses désirs mais en s’adaptant à ses possibilités physiques.

Les seniors ressemblent par conséquent de moins en moins à l’image désormais complètement erronée qu’on leur prêtait. De nos jours, ils sont actifs et n’hésitent pas à tout mettre en œuvre pour sortir de leur solitude, voire même d’une routine qu’ils ont les moyens de contrer. Eux aussi souhaitent faire une rencontre sérieuse. De nombreuses villes, clubs et associations proposent de faire des rencontres seniors. Outre le fait de participer à des activités et à des sorties, c’est un excellent moyen de rencontrer d’autres personnes, d’élargir votre cercle social et peut-être de rencontrer d’autres célibataires avec lesquels vous partagerez des affinités, alors osez !

 

Il n'y a pas d'âge pour tomber amoureux

Aujourd'hui, il n'est pas rare de tomber amoureux à l'approche de la soixantaine. Cet âge correspond souvent à une nouvelle étape : les enfants ont grandi, une vie de travail s'achève, de nouveaux projets émergent. Et avant tout, le désir de profiter de la vie à deux reprend ses droits. Un nouveau charme naît dans les relations à l'approche de la soixantaine. Un amour décomplexé et libéré peut ainsi voir le jour, fondé sur une confiance mutuelle et une envie commune de profiter des bons moments. Souvent, des rencontres ont lieu dans des clubs de voile, des associations ou des groupes de randonnée. L'amour se construit alors sur quelque chose à partager, sans les contraintes de vie du quotidien. Au bout d'un certain âge, on n'a plus envie de relations difficiles. Le maître-mot est donc : carpe diem ! Vécu comme une renaissance, l'amour ressenti a besoin d'être exprimé et rendu public. Certains optent alors pour un remariage, d'autres pour un pacs. Tout dépend de la signification que l'on met derrière les choses.

 

 

SELON BLAISE PASCAL

"L'amour n'a point d'âge : il est toujours naissant" car la différence d'âge n'a jamais empêché un coeur d'aimer.

Vous avez tous entendu parler du phénomène cougar mais les unions entre personnes d'âge différent ont toujours existé ! Cependant, ces relations étaient plutôt l'apanage des messieurs et elles étaient quelquefois cachées. Il faut savoir que 15 % des couples ont une différence d'âge supérieure à 10 ans soit 2 millions de français ! La plus grande différence d'âge dans un couple marié est de 70 ans : elle a 22 ans et lui 92 !

 

Franck Jahan

Gérontologue

En collaboration avec le magazine « J’ose en Vendée »