Dossiers Thématiques

L’académie du bien vieillir vous a proposé pendant la semaine du 10 au 14 avril 2017 une thématique sur les 5 sens. Retrouvez le book numérique dès aujourd'hui!

TÉMOIGNAGE - Petits ou grands les projets source de santé

Auteur : philippe.berquin
Publié le : 05/10/2016

Il y a maintenant 40 ans, j’ai assisté à un phénomène qui s’est inscrit durablement dans ma mémoire au point qu’aujourd’hui, à l’aube de la soixantaine, il oriente encore le cours de ma vie.

Issu d’une famille de trois enfants, j’ai au final … peu vu mon père. C’était un homme très occupé, très important. Toujours pas monts et par vaux, entre 2 avions, dans un pays lointain, l’URSS, la Chine, Formose, les États-Unis bien sûr, l’Afrique du Sud, l’Europe entière. Bref un homme que l’on qualifierait aujourd’hui de « surbooké », mais porté par un métier passionnant (il vendait des usines d’engrais dans le monde entier et était une sommité reconnue dans sa profession).

Et puis un jour, … la retraite, certes avec les honneurs, les félicitations, les médailles, mais la retraite quand même. Et là, plus rien, oh pas tout de suite, mais petit à petit. Les enfants qu’on n’a pas vu grandir partis, le téléphone qui ne sonne plus, les dossiers qui se limitent aux factures courantes, les sollicitations permanentes qui cessent, les conseils qu’on ne vous demande plus, les avions qui partent sans vous … bref, les affaires continuent et le monde qui tourne, mais … sans vous !

A ce moment-là, j’ai pu voir comment mon père qui était si performant et prévoyant dans son travail, n’avait pas pris conscience qu’un jour cela s’arrêterait et qu’une préparation pour faire face à ce grand vide lui aurait été très utile. Petit à petit, j’ai ainsi pu le voir s’étioler et s’effacer parmi ses semblables au point de disparaitre.

De cette époque, j’ai retenu 2 messages :

  • la retraite cela se prépare et cela s’entretient … à l’avance.
  • les projets sont le sel de la vie, le moteur.

Petits ou grands, ils créent de l’envie, du désir, permettent d’imaginer, de se projeter, rendent fiers, tissent un lien social, nous font exister, tout simplement. Nul besoin de bâtir un château ou de gravir l’Everest, mais simplement de construire quelque chose qui nous corresponde, à chaque moment de notre vie. Et quand le projet se termine, en imaginer un autre, puis un autre, et encore un autre ... Loin d’être une fuite en avant, c’est donner du sens à sa vie, pour soi et … pour les autres.

Fort de ces constats, aujourd’hui je prépare un projet ‘militant’ de traversée de l’Atlantique à la rame accompagné d’un autre senior : le Quinquatlantic-Challenge. Au travers de ce défi, je veux porter 2 messages forts. Un à destination des entreprises pour rappeler à celles qui l’auraient oublié, qu’à 50 60 ans, on est toujours aussi performants et toujours à même de construire l’avenir ensemble, l’autre est un message de prévention à destination de tous les seniors et futurs seniors : Se préparer au bien vieillir est essentiel, alors le champ des possibles s’ouvre et les projets si nécessaires au bien être deviennent infinis. Tout reste possible, il n’y a pas d’âge pour s’épanouir.

Philippe BERQUIN

Quinquatlantic-challenge.fr