Dossiers Thématiques

L’académie du bien vieillir vous a proposé pendant la semaine du 10 au 14 avril 2017 une thématique sur les 5 sens. Retrouvez le book numérique dès aujourd'hui!

Dépister le diabète

Auteur : gilles.berrut
Publié le : 31/05/2016
Un dépistage du diabète simple et rapide

Une journée nationale proposait de dépister le diabète au moyen d’une mesure sur le doigt. C’est une très bonne idée.

Le diabète concerne environ 3 millions de personnes en France et chaque année 2,3 % de nouveau cas sont dépistés. Il s’agit donc d’une maladie fréquente et en constante augmentation du fait de notre faible activité physique et de notre alimentation souvent riche.

L’activité physique est le meilleur moyen de s’en préserver. Parfois une prédisposition génétique forte est la cause principale du diabète, malgré notre style de vie. L’augmentation de la glycémie (sucre) dans le sang a pour effet d’altérer les parois des artères. Cette altération se fait très progressivement, très lentement et n’est pas perceptible par le corps. Lorsque des signes apparaissent comme une perte de poids, une grande soif, ou d’emblée des complications artérielles (infarctus du myocarde, atteinte de la rétine de l’œil ou insuffisance rénale), il est très tard et les lésions sont irréversibles. C’est pourquoi, il faut mettre en place le plus tôt possible un traitement qui diminue et normalise la glycémie.

Le seul moyen est donc de doser la glycémie dans le sang, soit par une prise de sang au laboratoire, soit dans un premier temps en utilisant une bandelette que l’on met en contact avec une gouttelette de sang, après une petite piqûre au bout du doigt, à peine perceptible, tellement les aiguilles utilisées aujourd’hui sont fines. Si la glycémie mesurée est au dessus de 1,26 g/l, le médecin demandera une prise de sang de confirmation. Le traitement par comprimé d’un diabète découvert dans ces conditions, permettra de normaliser la glycémie.

Alors n’hésitons pas à demander ce dépistage à notre médecin.