Dossiers Thématiques

L’académie du bien vieillir vous a proposé pendant la semaine du 10 au 14 avril 2017 une thématique sur les 5 sens. Retrouvez le book numérique dès aujourd'hui!

La vaccination anti grippale : un bénéfice pour les autres

Auteur : gilles.berrut
Publié le : 15/12/2015

Selon un sondage IFOP rapporté dans le journal le Monde du 14 octobre 2015, 7 français sur 10 n’envisagent pas de se faire vacciner contre la grippe.

Parmi eux 52 % d’entre eux invoquent l’inutilité du vaccin. C’est pourquoi l’assurance maladie lance une vaste campagne : « Grippe : pour éviter l’hospitalisation, passez à la vaccination ». Comme nous le rapportions dans une rubrique de ce journal, le vaccin est adapté chaque année aux souches apparaissant en orient. L’année dernière au cours de ce passage de l’orient à l’occident le virus avait, de manière exceptionnelle, muté. Ainsi, les vaccins préparés en vue de la campagne de vaccination de l’automne 2014, ne correspondaient que partiellement au virus de la grippe de l’hiver 2015. On estimait alors que le vaccin n’était efficace que chez le tiers des sujets infectés. Malgré tout, la vaccination a permis d’atténuer une épidémie qui aurait été redoutable (rappelons que la grippe de 2015 a entraîné selon l’INVS 18300 décès, dont 90 % ont plus de 60 ans). Les personnes âgées de 65 ans et plus, les personnes présentant un facteur de risque de complications (diabète, pathologie cardiaque ou respiratoire), sont incitées à se vacciner. Contrairement à d’autres vaccinations qui nous servent directement à éviter d’être atteint par la maladie, être vacciné contre la grippe protège, aussi et peut-être surtout, nos proches. Lorsque que vous visitez une personne âgée, rendez visite à un ami qui a des problèmes respiratoires, côtoyés une femme enceinte ou des enfants de moins de trois mois, il est essentiel de ne pas apporter une grippe qui peut être grave pour eux. Aussi au-delà des populations pour lesquelles il est conseillé d’être vacciné, nous devrions chacun nous poser la question « qui vais-je rencontrer ? ». Pour avoir été confronté à des décès liés à la grippe, on ne peut dire que c’est ce que l’on désirerait pour nos proches ! Loin des discours négatifs sur la vaccination anti-grippale, restons mobilisés !