Be Active
Dossiers Thématiques

L’académie du bien vieillir vous a proposé pendant la semaine du 10 au 14 avril 2017 une thématique sur les 5 sens. Retrouvez le book numérique dès aujourd'hui!

DOSSIER SOLEIL: les produits solaires

Auteur : joseenvendee
Publié le : 26/07/2017

Comment fonctionne un produit solaire sur la peau ?

Les crèmes solaires sont fabriquées presque comme les autres crèmes cosmétiques. Elles sont constituées d’un support (souvent une émulsion), dans lequel a été incorporé le système filtrant constitué de filtres solaires associés de façon optimale pour protéger contre les UVB et les UVA. Le filtre solaire protège la peau des effets nocifs des radiations solaires.

 

LES INDICES DE PROTECTION

Il existe deux types d’indices de protection : les SPF et les PPD.

Que signifie les indices de protection SPF et PPD ?

L’IP ou SPF/FPS juge le pouvoir protecteur contre les UVB soit la capacité d’un produit à retarder l’apparition du coup de soleil. Avec un SPF 15 on augmente de 15 fois la dose d’UV nécessaire pour générer un coup de soleil.

La protection UVA est déterminée par le PPD correspondant à un coefficient qui reflète le temps d’apparition d’une pigmentation persistante et stabilisée provoquée par les UVA.

 

Un indice plus élevé apporte-t-il une meilleure protection ?

Oui mais il ne faut pas perdre de vue que toutes les personnes ne sont pas égales au regard des risques. Les peaux claires ont besoin d’une protection plus élevée contre les UV que les peaux mates.

 

Comment choisir son indice de protection solaire ?

Pour choisir sa protection il faut prendre en compte son phototype, la durée et la puissance de l’exposition et son âge.

Ainsi les peaux claires qui ont tendance à très vite être marquer par les effets du soleil doivent utiliser un indice élevé (SPF 50+). Alors que, les peaux mates ou noires, déjà protégées naturellement par la mélanine de leur peau, peuvent utiliser des protections plus faibles.

Un ensoleillement intense (mer, montagne) nécessite un indice élevé.

Pour les enfants, il est recommandé d’utiliser une très haute protection afin d’éviter de diminuer leur capital soleil et de fragiliser leur peau.

Après 40 ans, il est recommandé une crème possédant des propriétés hydratantes, contenant une protection anti-oxydante, et empêchant le desséchement de la peau.

Le choix du SPF varie en fonction de la carnation :

Peau foncée > SPF 10/20

Peau mate > SPF20/25/30

Peau intermédiaire > SPF30/50

Peau très claire à claire > SPF50+

Il existe néanmoins une classification des indices comme suit :

- Protection faible : SPF 6, 8, 10

- Protection moyenne : SPF 12, 15, 20, 25

- Protection haute : SPF 30, 40, 50

- Protection très haute : SPF 50+

 

Quelle texture choisir : lait, crème, spray, huile ?

A même indice de protection solaire, toutes les textures ont le même niveau de protection. Le choix se fait donc plutôt en fonction du type de peau (grasse ou normale) et de la sensibilité de votre peau (peau intolérante), de l’activité que vous êtes en train de faire (les émulsions sont plus stables pour une peau mouillée), du territoire et de la surface d’application (la crème pour le visage, le lait pour le corps, le stick pour les zones fragiles comme les lèvres et le nez) et enfin l’âge (une texture visible pour les enfants, après 40 ans une crème qui sera plus nourrissante qu’un lait).

 

Faut-il un produit solaire pour le visage et un autre pour le corps ? Et les indices ?

La peau du visage est différente de celle du corps : le visage produit plus de sébum, elle est plus fine et plus fragile, nécessitant un produit solaire avec une texture spécifique. Il est précisé sur les packs si le produit est utilisable sur le corps, le visage ou les deux. Pour l’indice, il n’y a pas de règle. Si vous êtes sujette aux rougeurs, que votre peau est fine et fragile, il conviendra d’utiliser un indice au moins aussi important que sur le corps. Si vous avez déjà quelques couleurs sur le visage, il est possible d’utiliser un indice un peu plus faible.

 

Les autobronzants protègent-ils du soleil ?

Non, absolument pas. Ils n’arrêtent pas les rayons UV. Ils ont pour fonction de donner une apparence de peau bronzée. Cette apparence de bronzage est due à l’action de la DHA (dihydroxyacétone), qui brunit la peau en surface, sans faire appel au système naturel de protection. En cas d’exposition au soleil, il est indispensable de se protéger avec un produit de protection adapté à son type de peau.

 

Peut-on utiliser la protection solaire de l’année précédente ?

Non. Un produit solaire qui n’a pas encore été ouvert peut être conservé au maximum 3 ans.

Il est important de savoir que les changements de températures ainsi que les éléments extérieurs ont un impact sur la qualité ainsi que les propriétés protectrices du produit. Le sable sur l’orifice du tube, l’exposition à de très fortes températures, le produit tombé dans l’eau, sont autant de facteurs à ne pas négliger. Une protection solaire ne doit pas être réutilisée d’une année à l’autre, en raison de la fragilité des filtres solaires qui composent le produit.

 

Que veulent dire les sigles?

• IP (indice de protection),

• SPF (sunburn protection factor)

• FPS (facteur de protection solaire)

• PPD (Persistent Pigmentation Darkening).

 

En collaboration avec le magazine « J’ose en Vendée »