Be Active
Dossiers Thématiques

L’académie du bien vieillir vous a proposé pendant la semaine du 10 au 14 avril 2017 une thématique sur les 5 sens. Retrouvez le book numérique dès aujourd'hui!

Chère Maman

Auteur : delphine.piolet
Publié le : 11/05/2016

Chère maman,

Je plains sincèrement tous les orphelins de la terre qui n’auront pas de maman à fêter ce dimanche 29 mai.

Le bisou pour guérir du bobo sur mon genou écorché d’acrobate à vélo, une écoute bienveillante pour mes peines de cœur, la transmission de la recette secrète du couscous, le don de l’amour de la lecture font partie de la longue liste des manifestations de l’amour maternel auxquelles j’ai eu droit et dont je continue de bénéficier. Bien sûr, à présent, c’est mon bras qui prévient de la chute, c’est moi qui lit à haute voix « la légende des siècles » de notre cher Totor, qui incite à sortir marcher plutôt qu’à regarder des séries à la télé. Tu écoutes religieusement mon discours bien rôdé de gérontologue : bien manger, sortir, faire de l’activité physique, avoir des liens avec des voisins, des amis, la famille, et mieux que d’écouter, tu le fais ! (ce qui n’était pas forcément mon cas, étant enfant…)

Je voudrais donc aujourd’hui te féliciter d’avoir déménagé de ta Méditerranée pour te rapprocher de tes enfants et petits-enfants il y a tout juste 5 ans, d’avoir réussi à te recréer un réseau amical et relationnel à travers de nouvelles activités (cours de dessin, histoire de l’art, aquagym) et enfin de continuer à faire des projets.

Quand j’étais petite je détestais les repas dominicaux qui duraient des heures, mais tu m’as dit il y a longtemps, quand tu étais encore dans le sud, relativement isolée avec mon père malade, que tu regardais avec envie les autres déjeuner ce jour-là avec leurs enfants, que c’était là que tu ressentais le plus de solitude. Depuis votre arrivée près de moi, j’ai renoué avec cette tradition familiale du déjeuner dominical d’abord avec vous deux, maintenant avec toi seule, mais ce dimanche 29 mai ne sera pas qu’un déjeuner dominical parmi d’autres : avoir une maman à fêter est un trésor dont je suis infiniment consciente. Merci d’être là.

Je t’embrasse tendrement

Ton bébé de 50 ans.